0

Il arrive parfois qu’on regrette d’avoir changé du code de son jeu, ou qu’on veuille conserver un morceau de code “au cas où”, si on en a besoin plus tard. Pour cela, les de versionning sont la meilleure solution.

Intérêt

Si vous travaillez en équipe, alors vous avez besoin d’un outil de versionning pour vous coordonner sans risquer qu’un codeur écrase le travail d’un autre. Si vous travaillez seul, vous avez besoin d’un outil de versionning pour ne pas conserver de code commenté “au cas où, pour plus tard”, pour revenir en arrière sur une modification malencontreuse et pour noter quelque part les raisons de chaque changement dans votre code.

ne faites pas l’impasse sur le versionning: il est aussi important, voire plus, que votre IDE.

Logiciels de versionning

Mercurial

Un outil de versionning, c’est à dire qu’il permet d’enregistrer qui a modifié (“commité”) quelle ligne de code, quand, pourquoi, et de revenir en arrière si besoin. Utile aussi bien pour une équipe (développements en parallèle) que pour un créateur de jeu seul (pour revenir en arrière si besoin). TortoiseHg, une interface graphique, permet de faciliter l’utilisation de Mercurial, même par des non-codeurs.

Git

Git est une autre possibilité, plus répandue grâce à la prédominance de GitHub. C’est la solution utilisée à mon travail. Préférable face à Mercurial pour les équipes qui veulent bosser en Open-Source.

0