1

Votre jeu web ne “flottera” probablement pas seul en l’air, dans le vaste espace du web. Vous allez avoir besoin d’un espace communaitaire (forum, Discord,…) d’un système de remontée de bogues (issue tracker), d’un blog pour présenter les nouveautés ou faire office de “wiki” du jeu, etc. Voyons les sites les plus courants dont vous pouvez avoir besoin.

CMS

Les CMS (Content Managing System) permettent de créer des sites, voire même des jeux (gamebooks) très facilement, sans même coder. Toutefois, prenez garde à ne pas considérer que votre jeu est terminé quand vous avez finit d’installer le CMS. Un CMS est une coquille vide qu’il vous faut remplir pour lui donner un intérêt.

Un jeu sans contenu est comme un blog sans article. Votre jeu ne commence à exister que lorsque vous en créez le contenu, comme un blog n’aura d’intérêt que lorsqu’il proposera des articles de qualité.

WordPress (blog)

Un CMS très répandu dans le monde qui vous permet de monter un site en quelques minutes. Plus souvent utilisé pour les blogs (dont celui-ci), WordPress permet aussi de faire des boutiques en ligne, et peut être dévié pour constituer, par exemple, un gamebook ou même avoir l’apparence d’un Wiki (comme le wiki de Dracca).

PHPBB (forum)

Un moteur de forum simple et complet, qui vous permettra de créer rapidement un espace d’échange entre les joueurs de votre communauté (voir le forum Reinom). Il peut aussi servir à créer directement votre jeu, si vous souhaitez pas exemple faire un jeu de rôleplay par texte (ce n’est pas toujours idéal, mais c’est parfois suffisant).

Question2Answer

Un CMS permettant de créer un site de FAQ, semblable à celui de Stack Overflow (à vous de trouver le design qui vous plaira). Difficile d’en faire un jeu web, mais vous pourrez vous en servir autour (pour les questions de votre communauté de joueurs). Il est aussi un peu plus complexe à mettre à jour que WordPress.

Wikimedia

Je le survole, car son installation et sa mise à jour sont une horreur, et il en va de même pour les plugins. Il y a peu de chances pour que vous en ayez besoin: il permet de créer un Wiki pour son jeu web. Privilégiez plutôt WordPress (comme cela a été fait pour Dracca) ou reposez-vous sur des sites qui proposent ces wikis en un clic (comme Wikia): vous vous épargnerez la difficile tâche de mise à jour, et vous pourrez en profiter pour avoir un peu plus d’exposition sur le web.

Issue tracker

Pour remonter les bugs, vous pouvez proposer à vos joueurs de passer par un forum informel. Mais vous pouvez aussi les inviter à utiliser un espace dédié à la gestion des bogues de votre jeu. Cet espace s’appelle alors un “bogue tracker”, ou plus largement, un “issue tracker” (car il permet aussi de gérer les demandes de nouvelles fonctionnalités).

Mantis BT

Cet “Issue Tracker” permet aux utilisateurs (vous et votre équipe inclus) de reporter les bogues ou de suggérer des features, et de suivre l’avancement de leur correction. Vous saurez alors quelles tâches restent encore à faire pour que votre jeu web progresse, et vous pourrez dire sur quelle tâche vous travaillez en ce moment. L’intégration avec les de versionning et les IDE vous permettra aussi de faire référence à un des bogues du tracker (un “ticket”) dans vos commits.

Il en existe beaucoup d’autres, mais je suis resté sur Mantis car il est écrit en PHP+MySQL (donc fonctionnel sur un mutualisé OVH), il est gratuit (open-source) et extensible (via des plugins).

Tchats

Discord

Un logiciel de tchat, similaire à ce qu’était MSN et à ce qu’est maintenant Skype, à la différence qu’il est gratuit et n’est pas “fusionné” avec des composants Windows. Vous en trouverez des version pour mobile. Discord servira rarement à créer un jeu web (sauf éventuellement un role-play textuel en temps réel), mais il complètera efficacement vos outils de communication avec vos joueurs, ou entre vos joueurs.

1